En véritable passionné de son instrument DJM s’est inscrit aujourd’hui parmi les plus fervents défenseurs du style communément appelé « jazz manouche ». Celui-ci se prête tout particulièrement à la sonorité du violon entouré de guitares et d’une contrebasse et permet ainsi une formule acoustique qui laisse s’exalter une énergie immédiatement identifiable.

Habitué à s’entourer des plus grands musiciens, DJM à composé un répertoire spécialement pour un quartet composé de Romane à la guitare, Julien Cattiaux à la guitare rythmique et Michel Rosciglione à la contrebasse.

Romane est un des précurseurs du renouveau dans ce style. Très grand interprète ayant une carrière internationale hors du commun, il est aussi un des rares compositeurs marquants dans le jazz manouche dont les compositions sont régulièrement interprétées par la jeune génération. Sa grande carrière a été récompensée par les plus grands prix dont les Django d’Or, Grand prix de la SACEM etc.

Julien Cattiaux est un accompagnateur qui s‘est très rapidement fait remarquer à son arrivée à Paris comme un excellent « pompiste » si indispensable au swing Gitan.

Michel Rosciglione est un contrebassiste hors-pair très prisé du milieu jazz Parisien. Ce projet le sort de sa trajectoire habituelle et il y apporte une dynamique nouvelle.